En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.

Actualités

Visite d'entreprise : La Frite d'Oc

Le 10 décembre 2019

Dans le cadre du mois de l'économie, Tristan Lamy, Vice-président du Grand Narbonne délégué à l’Economie, innovation, développement des filières, enseignement supérieur, recherche, économie sociale et solidaire et nouvelles technologies, Jacques Bascou, Président du Grand Narbonne et Pierre Vera, Président de la Chambre de métiers et de l’artisanat de l’Aude ont visité l'entreprise La Frite d'Oc, hébergée et accompagnée par Eole, la pépinière d'entreprises du Grand Narbonne. 

Communiqué : "Pommes de terre, courgettes, poivrons, oignons, tous les légumes sont bons à découper chez La Frite D’oc. Cette entreprise créée en 2016 à Cuxac d’Aude est aujourd’hui une solution pour les acteurs de la restauration, qui peuvent se faire livrer leurs légumes préférés déjà découpés. Les légumes se refont une beauté : lavés, épluchés, découpés, conditionnés ; les voilà prêts à être utilisés dans les cuisines audoises.

Depuis avril 2019 elle installe sa nouvelle ligne de production un autre site de production à la pépinière d’entreprises EOLE (située sur le parc d’activités de Plaisance à Narbonne). C’est avec l’aide du GRAND NARBONNE et de La BANQUE POPULAIRE qui pour l’un n’a pas hésiter à subventionner le projet, et l’autre d’accompagner dans l’agrandissement de la structure . Les nouveau locaux sont utilisés pour la transformation et le stockage des produits finis , l’ancien local est aujourd’hui transformé en bureau de recherche pour le développement de la filière locale.

Un gain de temps pour les restaurateurs et les cantines

Chez les restaurateurs, la découpe des légumes n’est pas une partie de plaisir, surtout lorsqu’ils réceptionnent des kilos de matières premières… la tâche s’avère rapidement rébarbative. Les dirigeants de LA FRITE D’OC ont bien compris qu’un besoin réel était exprimé. Leur entreprise propose donc des légumes emballés sous vide prêts à l’emploi, de quoi réjouir les cuisiniers dont la corvée de préparations de leurs produits frais.

Du 4e gamme pour préserver la fraîcheur

Les légumes crus, découpés sont ensuite conditionnés de sorte que la fraîcheur n’en soit pas altérée. Les produits ne subissent aucun traitements pour allonger leur durée de conservation, ce qui garantit un légume goûteux et de qualité.

Une demande en croissance constante

Face à une demande qui augmente et des clients toujours plus conquis de cette solution pratique, la Frite d’Oc a dû adapter ses canaux de distribution. Les produits sont disponibles chez les grossistes en fruit et légume , de quoi ravir un large panel de restaurateurs du bassin Narbonnais. Ils possèdent aussi leurs camions de livraison et effectuent des tournées journalières . En 2018 l’atelier a transformé 120 tonnes de légumes et en 2019 c’est plus de 220 tonnes. Cette progression est due dans un 1er temps à la mécanisation de l’outil de production et à sa capacité à s’adapter à la demande.

Un environnement favorable

La clientèle principale est constituée des restaurateurs du territoire. La frite d’oc espère augmenter son volume d’activité avec les collectivités. Cela lui permettra de lisser sa saisonnalité. Ils sont référencés sur la plateforme Agri local. Elle recense les demandes des collectivités publiques audoises. Dans la logique de « consommer responsable, c’est consommer mieux », certaines de ces cantines audoises ont changé leurs pratiques. Elles se sont armées de produits conditionnés et ont mis aux oubliettes les frites surgelées.

Développement de la filière locale

Forte de son succès commercial la Frite d’oc a été confrontée à la difficulté d’approvisionnement en matière 1re. Les soucis d’approvisionnement ont impacté leur résultat de l’année 2019. Elle en a tiré les leçons pour les années suivantes. Afin de répondre à ces problématiques, les dirigeants ont repensé leur développement et s’accordent à développer leurs propres productions locales et ainsi maîtriser toute la chaîne.
En même temps, l’entreprise poursuit son partenariat avec les producteurs locaux en proposant une nouvelle gamme « sélection ». Celle-ci sera issue de la collaboration entre les producteurs et la frite d’oc avec une perspective de labélisation à la clef.

Perspective « zéro déchets – zéro invendus »

Afin de valoriser tous les produits locaux dit « déclassé » ou « non conforme » aux critères de sélection classique ( taille, forme, poids, etc. ), la frite d’oc développe et recherche de nouvelles transformations ou préparations. La frite d’oc se lance de nouveaux défis pour les années à venir. « Passer rapidement du champ à l’assiette (en 24h sur les produits de saison) : aussitôt récolté, transformé, livré » "