En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.

Actualités

Le Grand Narbonne soutient une formation du laboratoire de biotechnologie de l’environnement de l’Inra

Le 04 juillet 2016

Photo : étudiants et intervenants de la formation, accompagnés de Tristan Lamy (à droite), Vice-président du Grand Narbonne délégué à l’Innovation, la Transition écologique, l’Enseignement supérieur, la Recherche, l’Economie sociale et solidaire et les Nouvelles technologies.

Le Grand Narbonne, partenaire du laboratoire de biotechnologie de l’environnement (LBE) de l’Inra, soutient une université d’été, sur la thématique « management des micro-polluants dans le cycle de l’eau ». Elle débute le lundi 4 juillet et dure une semaine.

La tenue de cette formation, relayée par l’IWA (International Water Association), sur Le Grand Narbonne permettra de former les étudiants sur un territoire à taille humaine et de créer de nouveaux réseaux de travail. Le LBE de Narbonne, avec une équipe qui travaille depuis 15 ans sur la thématique des contaminants dans le cycle de l’eau, est par ailleurs une référence à l’international.

Cette formation réunit des doctorants et des jeunes doctorants sur les problématiques de demain liées à l’eau, notamment sa dépollution et leur permet d’être au coeur du marché du travail. Vingt dossiers ont été retenus sur quarante candidatures. Les chercheurs viennent du monde entier : Belgique, Suède, Autriche, Roumanie, Arabie Saoudite, Allemagne… Des intervenants reconnus à l’international seront présents, notamment Benedeck Plosh (Danemark) et Marta Carballa (Espagne).

Les étudiants auront l’occasion de découvrir des applications concrètes des études menées, en visitant la station d’épuration de Narbonne-Plage et en assistant à une démonstration du projet Irri Alt’Eau à Gruissan. Irri Alt’Eau est un projet collaboratif de l’Inra Pech rouge en partenariat avec Le Grand Narbonne, qui propose une solution innovante : la maîtrise de la qualité et la quantité de l’eau pour la micro-irrigation de la vigne, avec des eaux usées traitées issues de stations d’épuration.

Tristan Lamy, Vice-président du Grand Narbonne délégué à l’Innovation la Transition écologique, l’Enseignement supérieur, la Recherche, l’économie sociale et solidaire et les Nouvelles technologies souligne que « le territoire du Grand Narbonne est reconnu comme un haut lieu de la recherche, ce qu’illustre ce rassemblement de chercheurs internationaux, tout comme la prochaine installation de la plateforme technologique Suez BioResourceLab, unique laboratoire de recherche dédié à la valorisation des déchets organiques. Ces importantes activités de recherche confortent le positionnement de la Communauté d’agglomération dans le développement de filières d’excellence, en collaboration avec des organismes mondialement renommés. »